jeudi 28 février 2013

"Un mois, un thème" : février et le Japon #28

haïkus des 4 saisons

 

 J'ai choisi d'illustrer le thème de février à l'aide d'haïkus, ces courts poèmes japonais, à la métrique fixée, trois vers de cinq, sept, puis cinq syllabes, et apparus au VIIIème siècle.

Bâsho (1644-1694) leur redonna toute leur fraîcheur et renouvela le genre en s'appuyant sur la contemplation, la méditation et la fusion avec la nature.

J'aime ce genre de poèmes, qui ont le goût de l'éphémère et laissent affleurer une émotion, une sensation, une impression...

Je vous en laisse un petit florilège:

 Tombée de la branche
Une fleur y est retournée :
C'était un papillon !

Arakida Moritake

Le voleur
m'a tout emporté, sauf
la lune qui était à ma fenêtre
Miyamori 

 

 Dans le vieil étang
Une grenouille saute
Un ploc dans l'eau
Bâsho

J'éternue
et perds de vue
l'alouette
Bâsho

 

Papillon qui bats des ailes
Je suis comme toi -
Poussière d'être !
Issa

 Des feuilles de lotus dans l'étang
Bougent sur l'eau.
 Pluie de juin.
Shiki

 

"Un mois, un thème" : décembre et la neige # 10

jeudi 21 février 2013

De sable et de sang de Dufaux et Delaby - Murena, tome 2

De sable et de sang de Dufaux et Delaby - Murena, tome 2

Fiche détaillée

Scenario > Jean Dufaux
Dessin > Philippe Delaby
Couleur > Benn & Philippe Delaby
Editeur > Dargaud
Série > Murena, tome 2
Genre > Peplum
Date de parution > 1999 (2001 pour cette 3ème édition)
Nombre de planches > 48

auteur
(sources : Dargaud et BD Sanctuary)

Dufaux Jean Dufaux, né en Belgique en 1949, est l'auteur d‘une oeuvre importante comprenant près de 200 titres, une oeuvre originale, à l'écart des modes, plus complexe qu'il n'y paraît : Complainte des landes perdues, Double masque, Murena, Rapaces, Djinn, Croisades, Barracuda, Sortilèges, Loup de Pluie, Le Bois des vierges, Conquistador, ... Le monde de Jean Dufaux s'orchestre autour de quelques thèmes récurrents qui structurent ses récits : le pouvoir et la folie, la solitude et ses miroirs, les égarements du temps, les blessures du passé.
  Ces albums, vendus à des millions d'exemplaires, sont couronnés par de nombreux prix et récompenses, diffusés dans une douzaine de pays (Europe, Japon, Etats-Unis). Parmi les nombreux prix, dont certains pour son oeuvre complète, qu'a reçus Jean Dufaux, citons : Le prix Calibre 38, (prix du meilleur polar) pour Hammett, aux éditions Glénat, en 1996. Le prix de la Société des gens de lettres pour Murena, aux editions Dargaud, en 2007. Le prix Cheverny (meilleur roman graphique "Histoire") pour Murena en 2011.
Jean Dufaux est, par ailleurs, président du jury des prix Diagonale qui, en Belgique, récompensent chaque année des artistes de la bande dessinée. En 2009, son oeuvre est exposée lors des « Regards croisés de la bande dessinée belge » dans les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Jean Dufaux a été nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2009.

 Delaby Philippe Delaby est né à Tournai en 1961. Il reçoit de son père à l'âge de huit ans sa première BD : Tintin au Congo. Dès lors, les histoires à bulles ne le quitteront plus !
Il entre à l'Ecole des Beaux Arts à 14 ans où il fait du dessin académique. Fasciné par Ingres et les peintres flamands, il entreprend aussi la peinture à l'huile.
L'attirance de la BD est la plus forte et à 18 ans, la réussite d'un concours à Mons lui ouvrira les portes des Editions du Lombard. Ses premières planches paraissent en 1987 dans le Journal Tintin dans le genre qu'il apprécie le plus : l'histoire. Passion récompensée puisqu'il reçoit, avec Yves Duval, en mars 94, le prix « Clio » pour son album Richard Coeur de Lion, décerné par le Salon de l'Histoire de Paris.
Il a déjà publié aux Editions du Lombard les albums suivants : Richard Coeur de Lion et Arthur au Royaume de l'impossible sur scénario de Yves Duval, Bran, sur scénario de J.L. Vernal.
Avec la saga de l'Etoile polaire, sur scénario de Luc Delisse, qui compte déjà trois titres au Lombard, il impose un style et confirme sa maturité. 

- Blog et site officiels -

 

quatrieme de couverture

"Son libertinage, sa lubricité, sa profusion, sa cupidité et sa cruauté se manifestèrent d'abord graduellement et d'une façon clandestine, comme dans l'égarement de la jeunesse, et portant, même alors, personne ne put douter que ces vices n'appartinssent à son caractère plutôt qu'à son âge." Suétone, Néron XXVI.

avis personnel

 Rome, fin 54. L'empereur Claude vient de mourir, empoisonné par Agrippine.
Deux camps, inégaux en force, tentent de s'emparer du pouvoir. D'un côté, Néron, 17 ans, qui obtient grâce aux pots-de-vin de sa mère, le soutien de l'armée et du Sénat après avoir obtenu celui de Burrus, le préfet du prétoire et de Sénèque. De l'autre côté, Britannicus, 14 ans, l'héritier légitime, complètement isolé, ayant pour seul ami l'esclave nubien qu'il a sauvé de la mort dans le 1er tome, reçoit l'aide d'un allié inattendu.

Dans le même temps, Murena, mettant fin à son deuil, remonte peu à peu la piste vers les assassins de sa mère avec l'aide de son ami Pétrone.

Agrippine, assoiffée de pouvoir, encourage Néron dans ses amours ancillaires avec l'esclave Acté pour le détourner de la politique. Mais pour combien de temps encore ?

Car la trahison guette chaque protagoniste tandis que les caractères de certains s'affirment au détriment des stratégies patiemment édifiées.

Evidemment, je ne peux en dire plus sans risquer de dévoiler certaines intrigues et certains retournements de situation que l'on pressent.

C'est toujours aussi fouillé et réaliste au niveau du dessin et de l'histoire; le graphisme s'affine même et les couleurs sont encore plus belles. Bref, le coup de coeur se confirme.

Appréciation :

note : coup de coeur

Mes autres avis sur la série : tome 1 ♦ tome 3 ♦ tome 4 ♦ tome 5 ♦ tome 6 ♦ tome 7 ♦ tome 8

extrait


           

De sable et de sang de Dufaux et Delaby - Murena, tome 2          De sable et de sang de Dufaux et Delaby - Murena, tome 2

divers

La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

Ce billet est ma 6è participation au challenge de Soukee.
Les billets d'autres participants : c.l!ne  ♦ SoukeeSyl ...

 

La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

Ma 4ème participation au challenge de Lynnae.

 

La pourpre et l'or - Murena T1 - de Dufaux et Delaby

Ma 5ème participation au challenge de Miyuki.

Logo Livraddict

babelio

booknode

mercredi 20 février 2013

"Un mois, un thème" : février et le Japon #20

 J'avais d'abord songé à des estampes japonaises, dont je trouve certaines magnifiques, pour illustrer ce thème de février.


Finalement, j'ai repensé à un artiste japonais qui a laissé son empreinte dans ma région : il s'agit de Tsuguharu Fujita.

Permettez-moi de vous présenter le personnage en quelques mots :

Fujita

Né à Tokyo en 1886, il s'installe à Paris en 1913 et devient l'une des célèbres figures de l'Ecole de Paris. A partir de 1931, il voyage sur tout le continent américain, en Allemagne et en Chine.
Il repart ensuite au Japon, 2nde Guerre Mondiale oblige.
En 1949, il fait une brève escale à New York avant de revenir définitivement à Paris où il obtient la nationalité française en 1955.

basilique St Remi
Basilique St Remi

C'est en visitant la basilique St Remi de Reims qu'il connaît une illumination mystique et décide de se convertir au catholicisme en 1959. A cette occasion, il change son nom de baptême en prenant celui de Léonard, en référence à Leonardo da Vinci.
Toujours dans cet élan mystique, il décide de bâtir une chapelle dans la ville qui l'a révélé au christianisme.

chapelle foujita
Chapelle Foujita

De son vrai nom Notre-Dame-de-la-Paix, la chapelle Foujita est construite à partir de 1965 dans le style néo-roman sous la direction de l'architecte Maurice Clauzier d'après des plans conçus par Foujita lui-même.

extérieur chapelle foujita
Extérieur

Alors âgé de 80 ans, l'artiste s'attelle à la décoration intérieure en choisissant la technique difficile et ancienne de la fresque. En effet, la peinture est appliquée directement sur l'enduit frais rendant toute correction impossible.
Il faut donc avoir la main sûre et rapide - à 80 ans, est-ce bien raisonnable ? ^^ !

La réponse en images :

intérieur chapelle foujita
Intérieur

chapelle foujita Notre Dame de la paix
Notre Dame de la Paix - Foujita y a représenté sa dernière femme à genoux.

Bien qu'exécutées dans le style classique des maîtres de la Renaissance italienne, ses fresques s'inspirent également de l'art oriental dans leur stylisation.

chapelle foujita les sept péchés capitaux
Les sept péchés capitaux, chapelle latérale gauche

chapelle foujita la passion
La Passion

chapelle foujita la descente de croix
La descente de croix

Léonard Foujita a également dessiné et peint les vitraux ornant la chapelle et dont la réalisation a été confiée au maître-verrier rémois Charles Marq.

 

chapelle foujita vitrail  chapelle foujita vitrail 2 

chapelle foujita vitrail 3

Les motifs de certaines scènes reprennent des moments de la vie en Champagne, d'autres les horreurs de la guerre et particulièrement Hiroshima.

Léonard Foujita meurt peu de temps après en Suisse et est inhumé dans cette Chapelle. Puis il est exhumé pour l'Essonne avant que ses cendres ne soient définitivement rapatriées en ce lieu en 2003.

 Voilà, la visite est terminée et j'espère qu'elle vous aura plu.

Si j'ai choisi, cette oeuvre complète (puisque Foujita dessina tout, des plans de la chapelle aux statues ornant le jardin, en passant par les pièces de ferronerie et les vitraux), c'est qu'elle est très peu connue, même des Champenois;  je l'avais découverte quand j'avais 10 ans environ. Ce thème a été l'occasion de m'en ressouvenir...

 Crédit :
photos de la Chapelle Foujita, intérieur et extérieur, de Christian Lantenois
               photo de la basilique St Remi de Guy Peinturier              

 

"Un mois, un thème" : décembre et la neige # 10

mardi 19 février 2013

Lecture commune : Les Enfants de la Terre, tome 1

 Lecture commune : Les Enfants de la Terre, tome 1

 

Oyez, oyez, braves blogueurs... J'organise ma première lecture commune...

Je vous invite à me suivre dans les steppes de la dernière période glaciaire !

Lecture commune : Les Enfants de la Terre, tome 1

Rendez-vous fin avril pour la cueillette des billets...

 

lundi 18 février 2013

Livra'deux pour pal'Addict # février-mars-avril 2013

 Livra'deux pour PalAddict

 

LDPA what is it?
C'est un challenge inspiré de ce que font déjà deux membres de la team, Jess et Iwry et qui est proposé depuis quatre  éditions à l'ensemble de la communauté. Un rendez-vous régulier a lieu sur le site de Livraddict dans le but de rassembler des personnes autour de cette passion commune.

Le principe:
En binôme, chacun choisi dans la PAL(pile de livres à lire) de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui nous interpellent pour leur résumé...
Sur ces trois livres, nous en choisissons un et dans un délai imparti, nous devons le lire et en faire un avis.

 

Cette fois, le tirage au sort m'a désignée deux partenaires de lecture : je choisirai 3 livres dans la PAL de Samlor qui choisira 3 livres dans celle de BO-o-M qui m'en choisira 3 dans la mienne... Vous me suivez ? 

J'ai donc choisi pour Samlor :

le roi de ferje reviendrai avec la pluie          le cercle littéraire des épluchures de patates

Samlor a choisi de lire Le Cercle littéraire des amateurs de patates...

Samlor a choisi pour BO-o-M :

la trilogie du mal      dome 2    la légende de drizzt t1

BO-o-M lira peut-être  Dôme 2...

Et BO-o-M a choisi pour moi :

millénium t1      les contes macabres    la légende de drizzt t1

Et pour l'instant, mon choix ne s'est arrêté sur aucun car ils me font envie tous les trois... Gros dilemme !

Finalement, j'essaierai de me faire peur avec les Contes macabres... 

 

dimanche 10 février 2013

"Un mois, un thème" : février et le Japon #10

  

Amélie Nothomb

" Non : s’il faut admirer la Japonaise – et il le faut -, c’est parce qu’elle ne se suicide pas. On conspire contre son idéal depuis sa plus tendre enfance. On lui coule du plâtre à l’intérieur du cerveau : « Si à vingt-cinq ans tu n’es pas mariée, tu auras de bonnes raisons d’avoir honte », « si tu ris, tu ne seras pas distinguée », « si ton visage exprime un sentiment, tu es vulgaire », « si tu mentionnes l’existence d’un poil sur ton corps tu es immonde », « si un garçon t’embrasse sur la joue en public, tu es une putain », « si tu manges avec plaisir, tu es une truie », « si tu éprouves du plaisir à dormir, tu es une vache », etc. Ces préceptes seraient anecdotiques s’ils ne s’en prenaient pas a l’esprit"

d'Amélie Nothomb, extrait de Stupeur et Tremblement

Cet extrait m'avait marquée à la lecture du livre, me demandant quelle part de vérité, quelle part de fiction s'y renfermait.
Je le trouve tragico-comique. Comique par la manière dont les choses sont présentées, et tragique par ce qu'il sous-entend, moi qui suis allergique à tout carcan social...

 

"Un mois, un thème" : décembre et la neige # 10

samedi 9 février 2013

Lecture commune : La Foire aux vanités organisée par Litté.-13

Lecture commune : La fortune des Rougon organisée par nadou_971

Litté.-13 nous propose de découvrir un classique de la littérature anglaise avec la fresque sociale La Foire aux vanités.

La Foire aux vanités de W.M. Thackeray

 Rendez-vous le 31 mars pour le compte-rendu...