vendredi 16 juin 2017

Sang d'Ombre, intégrale de Nathy



Merci à
et à
 Lune écarlate
pour ce partenariat !
"Angelyne regardait le paysage défiler, le front appuyé sur la vitre du TGV l'emmenant vers sa nouvelle vie."
 
La vie d'Angelyne, jeune humaine née au sein d'un clan d'Ichoriens, verse dans les affres de l'horreur le jour où Thomas refait surface. Sauvée in extremis par Cathal, un Chevalier-Vampire, sa réhabilitation s'annonce lente et douloureuse, d'autant que Swann, le procureur et si particulier frère du prince Edern, la poussera dans ses derniers retranchements. Lui-même brisé et blasé par sa trop longue vie et ses capacités hors du commun, Swann réussira-t-il à surmonter ses redoutables dépendances et son mal de vivre pour mener à bien la mission délicate que son aîné lui confie ? Ce roman sombre et poignant vous emmènera dans les méandres de l’âme de deux êtres torturés que la vie n’a pas épargnés.

En bonus, le spinn-off : Kiss me deadly. Après des années d’absence, Swann, l’enfant terrible de la fratrie princière des Ichoriens, refait surface. En ce début des années 80, l’artiste qu’est le vampire ne pouvait que plonger corps et âme dans le bouillonnement de l’époque punk. Les jeunes se défoncent au rythme de guitares saturées, de mélodies abruptes des Sex Pistols, d’Iggy Pop ou des Clash. L’Immortel exprime à sa manière très personnelle le feu de la rébellion qui lui coule dans les veines. Attention, public averti, certaines scènes peuvent choquer les plus sensibles.

Public averti 18 ans +
Les notes du début du livre m'avaient paru très prometteuses sur la richesse de l'univers imaginé par l'auteure, mais je dois dire que je suis ressortie assez mitigée de ma lecture. Je trouve que le potentiel de l'histoire n'est pas assez exploité, que l'intrigue manque de développement, malgré les quelques cinq cents pages qui nous sont offertes. D'après ce que j'ai compris, Sang d'Ombre fait intervenir les personnages d'un autre roman, Dark-Side, tel que Cathal qui y tient le rôle principal. Je me suis demandée tout au long de ma lecture si l'univers avait été davantage creusé dans Dark-Side et que de ce fait, l'auteure avait choisi de passer sous silence dans ce roman certaines explications. Personnellement, même si cette histoire peut être lue indépendamment, j'avoue que je me suis sentie parfois un peu perdue par le manque d'informations. Et c'est dommage, car l'univers est bien pensé dans l'ensemble.
Ici, nous suivons la rencontre entre l'humaine Angelyne et le prince des vampires, Swann, être profondément tourmenté et craint par les siens pour sa cruauté et son caractère aussi instable qu'imprévisible. Je reviendrai plus loin sur les atouts indéniables de ces deux personnages, mais auparavant, je vais mentionner les points qui m'ont gênée.

Tout d'abord, je trouve que l'on entre trop rapidement dans le vif du sujet, à savoir le kidnapping d'Angelyne et les viols et tortures à répétition qu'elle subit durant de longs mois. J'aurais préféré que l'auteure nous prépare à cette longue descente aux enfers en nous exposant davantage l'histoire du clan d'Angie, la présentation de ses membres et leurs interactions, ce qui nous aurait éviter cette impression d'assister à une surenchère un peu gratuite d'actes barbares !
En outre, après la libération d'Angie,  je n'ai pas toujours compris la réaction des personnages, qui  manquent parfois de subtilité ou de cohérence au vu du traumatisme subi par l'héroïne. Par exemple, l'épisode  de l'étiquette très stricte des vampires : Angie, refusant de la respecter car elle induit un attouchement qu'elle ne supporte plus, s'attire immédiatement des paroles et une attitude violentes de la part de Swann, nous apparaissant totalement inappropriées au vu des circonstances, mais également à cause du peu d'explications données sur ces règles de bienséance. Peut-être est-ce pour mieux souligner le caractère totalement imprévisible de Swann, mais je n'ai guère été convaincue par ce procédé. La brutalité de ce personnage le rend très vite antipathique . Ses réactions sont sûrement dues à sa nature, mais d'une manière générale, elles sont mal intégrées au récit par manque de développement, apparaissant de ce fait peu naturelles.
Autre exemple :  Swann, pour se faire pardonner, impose une pratique sexuelle sado-masochiste à Angie, alors qu'il connaît les traumatismes qu'elle a subis. Même en connaissant la noirceur de son passé, son comportement reste incompréhensible, voire choquant. On pressent qu'il est alors sous l'emprise de sa part sombre, mais l'enchaînement des scènes est trop maladroit pour être convaincant.

Il y a néanmoins plusieurs points positifs : le fait que Swann échappe aux clichés sur les vampires qui fleurissent dans certaines sagas littéraires ou télévisuelles, dépeints comme prétendument cruels mais qui se révèlent au final désespérément mièvres. Ici, la cruauté de Swann est bien réelle, et il n'en dérogera que rarement. Même quand il est animé des meilleures intentions, ses démons le rattrapent souvent, le faisant déraper. Malgré les réserves que j'ai émises à son encontre, Swann n'en est pas moins un personnage fascinant, entouré de mystères. Des débuts de réponses nous sont peu à peu dévoilés sur ses moments d'égarement. D'ailleurs, ses premières confidences donnent lieu à un passage très beau...
De même, le personnage d'Angie est très convaincant : contrairement à d'autres romances que j'ai lues où l'héroïne ayant subi viols et tortures se remet rapidement et de manière totalement invraisemblable de ses traumatismes ; là, Angie met des mois, voire des années à se reconstruire. La plupart du temps, ses réactions ne sont pas en contradiction avec son vécu. On comprend sa souffrance, ses doutes et son rejet vis-à-vis de tout ce qui lui rappelle son agresseur. Malgré tout, l'une de ses réactions va nous faire tiquer ; on comprend sa fuite pourtant mais elle est si peu expliquée et si abrupte que l'on a du mal à y croire. De plus, nous n'apprendrons que vers la fin les motivations secrètes qui la poussent à entretenir une relation avec Swann : cela aurait davantage eu de force si le lecteur l'avait su dès le début, car les réactions de la jeune femme n'auraient pas semblé si incohérentes par moment, gâchant de ce fait un peu la lecture.

La difficulté de leurs relations est un des autres points positifs du roman : Swann ne devient pas un gentil vampire par la magie de l'amour, sa noirceur intrinsèque le pousse à faire souffrir la femme aimée. Mais Angie est suffisamment équilibrée pour refuser cette relation malsaine !

Concernant l'édition et l'écriture, des fautes récurrentes de conjugaison, de grammaire ou d'orthographe, des coquilles, des redondances ou doublons, viennent alourdir la lecture, ainsi que quelques tournures de phrases maladroites. Parfois, le choix de certain mot est incohérent avec la situation, faisant passer les personnages pour inconséquents.

Pour conclure, une lecture en demi-teinte. Je regrette certains choix narratifs de l'auteure, le manque de développement de certaines scènes gâchant le potentiel de personnages pourtant forts et profonds. Dommage que certaines explications ne passent que par les dialogues auxquels est trop fait la part belle, au détriment de l'approfondissement de l'intrigue...Malheureusement, aux bons moments succèdent de mauvais, donnant parfois des scènes ou des dialogues assez gênants, frôlant le ridicule. Mais Swann et Angie resteront des personnages inoubliables...

Je remercie Livraddict et les éditions Lune-Ecarlate pour ce partenariat !
(sources : éditions Lune Ecarlate)

Nathy (née en 19667 et également connue sous le nom de Lunathyque) est graphiste/illustratrice et auteur.
Après des études d'Arts Plastiques, des emplois dans le métier du livre, elle a fini par joindre sa passion pour les images avec sa vie professionnelle en devenant graphiste professionnelle.
L'écriture est longtemps restée une envie inassouvie après avoir cessé d'écrire à l'adolescence. Elle a écrit une première nouvelle, ensuite ce fut les filles du forum The Dark Moon qui l'ont remotivée et soutenue dans cette aventure vers l'édition.
C'est ainsi que sont nées les histoires des Chroniques d'Invictus Tenebrae et qu'Anamorphose a trouvé un éditeur : Rebelle Éditions.

- sa page Facebook -
- son blog
-

https://parthenia27.blogspot.fr/2016/12/challenge-de-l-organise-par-amaruel-5e_25.html
Challenge Littérature de l'Imaginaire organisé par Amarüel (8/24)

 Lune écarlate
http://www.livraddict.com/biblio/livre/l-enchanteur-1.html
  https://www.babelio.com/livres/Haney-La-Main-droite-dAmon/49980

https://booknode.com/l_enchanteur_015479

Aucun commentaire:

Publier un commentaire