mercredi 26 juillet 2017

[Chroniques express] Brisé de Nicola Haken ⎹ Le Charme des Magpie, tome 1 de K.J. Charles


"La douleur est inévitable mais la souffrance peut être évitée."


Auteur : Nicola Haken
Éditions : MxM Bookmark
Collection : Romance
Parution VF : 2017
Parution VO : 2016
Titre VO : Broken
Traduction : Camille Wright (de l'anglais GB)
Genre : Romance contemporaine
Format : Kindle 
Pages : 358

Résumé :
Quand Theodore Davenport entreprend d’échanger son boulot sans intérêt pour une véritable carrière, il franchit les portes de Holden House Publishing avec enthousiasme et détermination, bien décidé à réussir. Il prend ses aises dans son nouveau job, se fait de nouveaux amis, et rêve d’atteindre les sommets de la hiérarchie.
Son plan suit son cours, jusqu’au jour où il rencontre James Holden, P.-D.G. de Holden House.

James Holden n’arrive pas à oublier sa rencontre avec l’homme timide qu’il a croisé dans les toilettes d’une boîte de nuit la semaine précédente, et quand il découvre que celui qui hante ses rêves n’est autre que l’un de ses employés, il ne peut s’empêcher de lui courir après.
Juste pour s’amuser... c’est ce que James se dit. Il ne peut se permettre de développer des sentiments pour quelqu’un qui ne les lui rendrait jamais, en tout cas pas une fois qu’il apprendrait qui il est réellement. James croit que personne ne mérite le fardeau d’être attaché à lui. C’est un homme compliqué. Blessé. Difficile. Exigeant.

Brisé.

Mon avis :
Le début du roman ne laissait aucunement présager la tournure, surprenante, qu'allait prendre cette histoire, apparemment écrite sur le même moule que tant d'autres romances contemporaines à la mode. En effet, on a l'impression que l'on va avoir droit à une énième romance sur la relation conflictuelle et passionnelle entre un patron dominateur et arrogant et son employé rebelle mais incapable de s'y soustraire. L'insupportable James Holden mène une vie sexuelle aussi instable que débridée. Quand il se rend compte que son coup d'un soir dans les toilettes d'une discothèque n'est autre que son nouvel employé, il décide, contrairement à ses habitudes, de le remettre dans son lit une dernière fois, stimulé par la farouche résistance que lui oppose Theodore Davenport. Or, lors d'une soirée, l'arrogant PDG va se montrer anormalement exalté, comme s'il était sous l'emprise de drogues. Progressivement, le lecteur, en même temps que Theodore, va découvrir le terrible secret que cache cet homme froid et autoritaire et dont il a affreusement honte. C'est d'ailleurs cette honte qui l'isole des autres et le fait paraître aussi odieux.
La narration alternant successivement les points de vue de Theodore et James, on ressent toutes les émotions et les souffrances qui les étreignent : l'amour et le sentiment d'impuissance pour le premier, l'amour et le sentiment d'indignité pour le second.
J'ai adoré découvrir ce couple terriblement attachant. La thématique, que je n'avais jamais vu abordée dans une romance, est dure, douloureuse. Certains passages sont vraiment déchirants. Mais j'ai aussi beaucoup ri.
Bref, une romance extrêmement touchante avec des personnages profonds et que je recommande. James Holden risque de vous marquer durablement...

D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio ♦ Booknode
Challenges : La littérature LGBT de Ichmagbücher -


 "Il sentait l’épouvantable détresse envahir son cœur et sa gorge de sa grisaille désespérée, l’empêcher de respirer, lui donner la nausée devant la certitude de sa propre vilenie."

Auteur : K.J. Charles
Éditions : Milady
Collection : Slash
Parution VF : 2016
Parution VO : 2013
Titre VO : A Charm of Magpies, book 1: The Magpie Lord
Traduction :Pascal Tilche (de l'anglais GB)
Genre : Romance fantastique
Format : ePub
Pages : 286

Résumé :

Jamais un lord n’a été aussi envoûtant

Exilé depuis des années, Lucien Vaudrey ne pensait pas rentrer un jour en Angleterre. À la suite du suicide de son père et de son frère, il hérite d’un comté ainsi que des ennemis de sa famille… Afin de se débarrasser d’une malédiction qui l’incite lui aussi à se donner la mort, il se tourne vers un magicien spécialiste des forces occultes, Stephen Day. Très vite, celui-ci tombe sous le charme ravageur de Lucien, qui ne cache pas son envie de le mettre dans son lit. Troublé, Stephen perd peu à peu ses pouvoirs. Mais lorsqu’une série de machinations se referment sur Lucien, Stephen sait qu’il doit les déjouer, sinon la Grande Faucheuse sera leur seule compagne.

Mon avis :
Contrairement à ce que le résumé de l'éditeur pourrait laisser penser, l'intrigue n'est pas tant centrée sur la romance (assez peu présente finalement) que sur l'enquête paranormale visant à expliquer les circonstances de la mort du père et du frère de Lord Crane et délivrer ce dernier d'une emprise maléfique. L'auteure nous offre un assez bon mélange entre récit fantastique et historique mais qui manque malheureusement d'approfondissement pour être totalement convaincant : j'aurais aimé avoir plus de descriptions  sur le manoir familial où se déroulent tous ces événements lugubres pour mieux m'imprégner de l'étrangeté inquiétante des lieux ; de même, l'époque historique reste floue, même si on devine à certaines allusions ou détails que les héros évoluent à l'ère victorienne.
Concernant les personnages, j'ai bien aimé l'anticonformisme de lord Crane (même s'il a un peu trop tendance à jurer comme un charretier) et l'aspect effacé, voire tristement banal de Stephen Day, le magicien, mais dont le charme puissant se révèle au fur et à mesure de l'histoire. J'ai trouvé leur histoire d'amour vraiment rafraîchissante (même si parfois l'amorce des scènes sensuelles entre eux paraissait parfois abrupte), loin du prétexte putassier de certaines romances anglo-saxonnes.
Par ailleurs, tout le background autour de la légende familiale est fascinant ; j'ai ainsi beaucoup aimé la scène de magie finale qui touche les tatouages et les objets symboliques de la maison. Dommage que la résolution de l'enquête soit un peu trop précipitée vers la fin alors que jusque là K.J. Charles avait pris le temps de poser l'intrigue et ses personnages...
D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio ♦ Booknode
Challenges : La littérature LGBT de Ichmagbücher - Littérature de l'Imaginaire organisée par Amarüel -

2 commentaires:

  1. Figure-toi que j'ai lu ma première romance gay aujourd'hui et que j'ai beaucoup aimé! Du coup je cherche d'autres titres, et Brisé me tente bien... Même s'il est classique... :)

    RépondreSupprimer
  2. Je note Brisé; je pense que je pourrais adorer !

    RépondreSupprimer